News


L´absentéisme dans l´entreprise

absentéisme travail

La France est championne d´Europe en terme d´absentéisme. Le taux incomprésible d´absentéisme dans l´entreprise est de 3,5 à 4 % selon les spécialistes. L´absentéisme déorganise l´entreprise, diminue le chiffre d´affaire, détériore le climat social. Prise de tête garantie pour le manager chargé d´organiser le travail, il existe différents types d´absentéisme.

Recherche des causes

L'une des causes provient du vieillissement de la population qui entraîne des congés maladie plus fréquents. De plus, les jeunes acceptent mal les contraintes et horaires difficiles. L´absentéisme de courte durée est souvent attaché à des problèmes d´intégration, d´attachement, de motivation dans l´entreprise. On s´arrête pour décompresser face à un travail inintéressant, peu valorisant, mal payé.
Plus le niveau d´insatisfaction est élevé, plus les fréquences et les durées d´absentéisme sont importantes. Il y a toujours de bonnes raisons pour être absent : mauvaises relations avec le responsable, salariés qui ne se sentent pas reconnus, appréciés, objectifs innaceptables, maladies psychologiques (stress, anxiété, dépression) qui s´ajoutent aux problèmes physiques... L´absentéisme ponctuel, occasionnel est plus facilement gérable bien qu´imprévisible. De plus longue durée, il crée des tensions et de nombreux désagréments au sein de l´entreprise.

Recherche de solutions

Avant toute action, il faut analyser la situation, réaliser un diagnostic. Il ne suffit pas de réprimer. Le salarié doit comprendre que son employeur n´est pas dupe, qu´il sait quand une absence est justifiée ou non. Aucune réduction de l´absentéisme ne peut se faire sans la participation active des intéressés, les salariés.
L´organisation du travail, le management, la gestion des postes peuvent être des points de départs à la mise en place de stratégie de réduction de l´absentéisme. D´autres facteurs peuvent être recherchés comme la formation, le dialogue, un partenariat avec un médecin ou de protection sociale. Pour lutter contre l´absentéisme, il faut privilégier des actions très ciblées : donner plus d´autonomie, fixer des objectifs raisonnables, revoir les horaires de travail plus souples pour concilier vie professionnelle et privée. Toutes ces actions contribuent à faire baisser l´absentéisme. De nombreuses études affirment que la récompense, la prime au présentéisme, n´est pas la solution.
Le responsable doit susciter l´adhésion à ses projets, donner du sens aux actions menées dans son entreprise. Pour résoudre l´absentéisme, l´employeur devra utiliser une stratégie de pattes de velours ! En effet, avoir recours au flicage par exemple, peut entraîner un climat de suspicion et si le salarié est réellement malade, cela ne pourrait-il pas aggraver sa maladie ? Jouer la carte de l´annualisation du temps de travail peut être une carte à développer. Un salarié qui souhaite s´absenter une journée, peut le faire sans causer de préjudice à l´entreprise, ni nuire à son image perso.
Il n´existe pas de recette miracle, il s´agit plutôt de résoudre le problème par une approche globale. Pour clairifier les procédures lors d´une absence, le salarié doit absolument connaître le nom et le numéro de téléphone de la personne à contacter. Qui appeler et quand sont les premières règles qui amélioreront, peut-être, les choses !.

Définitions

L'absentéisme est une conduite qui se caractérise par des absences régulières du lieu de travail

«« Retour

Commentaire(s) (0)


Vous devez vous connecter pour commenter !
Me connecter