News


La MIT interdit dans les produits non rincés

méthylisothiazolinone conservateur cosmétiques

  La méthylisothiazolinone (MIT) est une substance puissante utilisée depuis 2006 pour ses propriétés fongicides, bactéricides et désinfectantes dans un grand nombre de produits comme les vernis, colles, détergents, textiles, peintures, produits cosmétiques, gels douche, shampoings, articles parfumés...
  Pour simplifier, il permet aux produits de se conserver plus longtemps sans altérer leurs propriétés. Mais cette substance se révèle allergisante et irritante pour la peau. Après l’interdiction de 5 parabènes (Isopropylparaben, Isobutylparaben, Phenylparaben, Benzylparaben, Pentylparaben) en Avril 2014, la Commission Européenne a décidé de restreindre les conditions d’emploi de deux autres substances de la même famille : les butylparaben et propylparaben et de ce fait, les fabricants ont utilisé le MIT en remplacement. Le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (SCCS) avait rendu des conclusions sur ce conservateur en conseillant aux fabricants de limiter sa concentration 0,01% dans le produit fini et 0,0015% quand il est en association avec le Methylchloroisothiazolinone.

  Publié au Journal Officiel le 23 Juillet 2016, l'interdiction d'utilisation de la MIT vient d'être officialisée dans les produits cosmétiques non rincés (crèmes, laits corporels...) mais reste autorisée dans les shampoings et autres produits nettoyants tels que les gels douche car l'utilisation de ces produits impose un rinçage. Cela ne veut pas dire que les produits contenant de la MIT soit tous allergisants. Ce qui semble poser problème, c'est la durée pendant laquelle la substance reste en contact avec la peau. Elle doit être éliminée d'une façon ou d'une autre et dans un produit non rincé comme une crème cosmétique, celle-ci reste généralement sur la peau en permanence !

L’Association Européenne des Professionnels de la Cosmétiques (Cosmetics Europe) recommande toujours aux marques de ne plus utiliser le MIT face aux nouveaux cas d'allergies et aux rapports des dermatologues.

Reste que cette réglementation laisse le temps aux fabricants et aux distributeurs d'écouler leurs stocks car ce n'est qu'à partir du 12 Février 2017 maximum que seuls les produits cosmétiques concernés seront interdits à la vente.

Exemples de produits contenant de la MIT :
Head&Shoulders, Shampoing anti-pelliculaire classic
Klorane, Shampoing à la Pivoine
L'Oréal, Shampoing créateur de matière
Schwarzkopf, Gel fibre décoiffant
Activilong, Système défrisant junior
Biolane, Solution nettoyante sans rinçage
Bourjois, Gel douche aphrodisiaque
Vivelle Dop, Gel coiffant béton

Voir la liste des 185 produits suspectés d'être dangereux par UFC-Que Choisir

Fiche technique

Fiche toxicologique CNRS

Fiche sécuribase

Voir la vidéo : Méthylisothiazolinone : le cauchemar se poursuit

«« Retour

Commentaire(s) (0)


Vous devez vous connecter pour commenter !
Me connecter