News


La coloration végétale

coloration capillaire végétale cheveux

  Elle existe depuis des siècles ! Mais, de nos jours, la demande des consommateurs s'oriente vers le végétal. La fibre capillaire est réceptive. Il s'agit d'un tout autre type de coloration que les colorants chimiques pourtant très au point.

  Les client(e)s habitué(e)s à la coloration dite "d'oxydation" devront soit patienter pendant plusieurs semaines, soit réaliser un traitement spécifique destiné à "nettoyer" la fibre capillaire avant d'utiliser un colorant naturel/végétal. Les cheveux blancs, lorsqu'ils sont en grande quantité, seront recouvert à 100% avec une légère transparence, et lorsqu'ils sont en petite quantité, la coloration végétale permettra un nuançage total ou partiel de la chevelure.

  La plupart du temps, lorsque vous réalisez une coloration végétale chez un coiffeur professionnel, celui réalise ses propres mélanges à la demande et parfois ajoute d'autres composants d'origine végétale qui apportent soin, brillance, volume, purification, régulation... Un vrai cuisinier ! Peu importe la base naturelle de la chevelure (claire à foncée), toutes les chevelures peuvent être colorées grâce à la coloration végétale.

  Sans additifs chimiques, la coloration végétale préservent la qualité, la santé du cheveu. Elle recouvre le cheveu uniformément. La coloration finale sera un savant mélange de la coloration naturelle additionnée de la coloration végétale. Elle ne pénètre pas dans le cheveu comme la coloration chimique. Elle le recouvre, le nuance, l'enrobe.

  Par contre, il est impossible d'éclaircir une teinte naturelle avec ce type de coloration. il faudra obligatoirement passer par une oxydation chimique.

Les produits

  Issues de plantes, elles se présentent généralement en poudre à diluer avec de l'eau, tout simplement ! Les feuilles, les racines, les fleurs ou/et les tiges des plantes sont broyées et moulues afin d'obtenir une poudre ultra fine (micronisée).

  De nombreuses colorations végétales sont vendues dans les commerces et contiennent des ingrédients peu recommandables. On y trouve par exemple des produits potentiellement allergisants, ayant une toxicité sur la reproduction, pouvant contenir des métaux lourds, pouvant endommager certaines parties du corps humain : Cocamide DEA (tensio-actif synthétique), Oleth-20 (tensio-actif synthétique), Tetrasodium EDTA, Lawsonia Inermis, Paraffinum Liquidum (huile minérale), Ethoxydiglycol (ether), Para-phénylènediamine (PPD)....

  Il faut donc vérifier dans la composition si l'on ne trouve aucun élément de type ammoniaque, oxydant (elle ne doit se mélanger qu'avec de l'eau), sans PEG, sans parabènes, sans conservateur, sans colorant artificiel ou autre molécule chimique.

  Le Hénné, l'Indigo (reflets bleu-nuit, cheveux foncés), le Brou de Noix (châtains, roux, reflets chauds), le Katam, la Garance (servait à colorer les vêtements !), les racines de Rhapontic (cheveux blonds à châtains clairs, reflets dorés, pigments jaunes), l'Hibiscus, L'Amla, la Canelle de Ceylan, l'Ortie, la Bardane, la Pivoine, le Curcuma, le Bois de Panama sont des exemples de plantes utilisées pour nuancer, colorer la chevelure.

Certaines se révèlent dans un milieu plutôt acide (Lawsone, colorant rouge), d'autres plutôt en milieu basique (l'Indigo).

L'utilisation

  La réalisation d'une coloration végétale nécessite des outils adaptés. Pas d'outils métalliques, uniquement du bois, du verre, de la porcelaine, ou des matériaux en plastique. Le professionnel appliquera une crème de protection en pourtour du visage afin de ne pas colorer la peau du front ! Le mélange de plantes (100gr/cheveux courts) avec de l'eau chaude (150ml) va créer une pâte qui sera appliquée sur l'ensemble de la chevelure ou partiellement pour obtenir des effets colorants.

  Le temps de pose est plutôt plus long (de 1 à 3H) qu'une coloration chimique. La mise sous casque vapeur ou à chaleur permet d'accélérer, d'améliorer la prise de la teinte capillaire.

  Les heures qui suivent immédiatement une coloration végétale doivent être exempts de shampoings. Il est préférable de troquer son shampoing à base de Sulfates par des shampoings plus respectueux de la santé des cheveux.

Le truc en plus : pour améliorer la prise de la coloration végétale, il peut être possible de rendre le mélange basique. Cela va aider à ouvrir les écailles du cheveu pour favoriser la pénétration des éléments colorants. Dans ce cas, ajouter 3gr de Bicarbonate de Soude dans le mélange. Mais attention, il faudra se rincer les cheveux, terminer sa coloration avec un mélange à pH acide. Utilisez un jus de Citron, ou un peu de vinaigre de Cidre par exemple mélangés à la dernière eau de rinçage.

Précautions

Attention, comme dans toutes utilisations de produits, il est nécessaire de :

- Ne pas utiliser près d'une source de ventilation (poudre libre)
- Eviter le contact avec les yeux
- Procéder à une touche d'essai
- Tenir hors de portée des enfants
- Eviter le contact avec la peau du visage (produits tâchant)

«« Retour

Commentaire(s) (0)


Vous devez vous connecter pour commenter !
Me connecter