News


Réforme du lycée pro. CAP/Bac Pro.

réforme lycée professionnel cap bac pro coiffure

Transformer le Lycée Professionnel

Trois objectifs :

  • Plus d'accompagnement
  • Plus d'orientation
  • Plus d'opportunités

Trois leviers pour renforcer la voie professionnelle :
- Des campus nouvelle génération (pour faire émerger des lieux de vie et de formation, promouvoir l'innovation, développer les partenariats).
- Des formations de pointe aux métiers de demain (offre de formation adaptée à la réalité économique, regrouper les formations par grandes familles, favoriser l'accès aux formations à tout niveau et à tout moment de la Vie).
- Innovation pédagogique (relier les enseignements généraux et professionnels, consolider les savoir-faire et savoir-être tout au long de la formation, préparer à la réussite dans l'enseignement supérieur et le monde professionnel).

 L'intérêt est de choisir le secteur professionnel qui correspond le mieux aux attentes.
Pour préparer un CAP ou un Baccalauréat Professionnel, il est possible de suivre une formation :
- en tant qu'élève sous statut scolaire (= sans faire d'apprentissage en entreprise) dans un lycée professionnel;
- en tant qu'apprenti salarié, en alternance. Vous travaillez dans une entreprise et suivez des cours dans un centre de formation d'apprentis (CFA).
 Après la troisième, un élève peut préparer :
- un certificat d'aptitude professionnelle (CAP) généralement en 2 ans.
- un baccalauréat professionnel en 3 ans.

 La voie professionnelle propose :
- un diplôme présenté en cours de formation (CAP) puis le bac pro à l'issue de la terminale professionnelle;
- une préparation du bac pro en 3 ans, comme tous les autres bacs;
- une nouvelle passerelle entre la seconde professionnelle et la deuxième année de CAP;
  Une période de consolidation de l'orientation, entre la rentrée et les vacances de la Toussaint doit permettre aux élèves de changer de spécialité de diplôme au sein de l'enseignement professionnel, ou de changer de voie de formation pour rejoindre la voie générale et technologique. Une semaine de préparation à l'arrivée en milieu professionnel doit être suivie par tous les élèves de seconde professionnelle soit avant la première période de formation en milieu professionnel, soit au tout début de cette période.

Le C.A.P.

 Pour l'obtention du CAP, le parcours en 2 ans est la règle. Il s'adresse aux élèves issus de 3e.
 La préparation peut se dérouler dans un lycée professionnel. Il existe environ 200 spécialités. Les élèves suivent des cours théoriques, font des travaux pratiques, en atelier, selon leur spécialité. Les enseignements généraux et les enseignements techniques et professionnels s'équilibrent. Une période de 12 semaines en entreprise (Coiffure) est obligatoire pour renforcer la professionnalisation de la formation. Le CAP est un diplôme national qui se prépare en 1, 2 ou 3 ans selon le profil et les besoins.
 Le CAP en 1 an sera proposé à :
- des élèves de 1ère ou terminale, professionnelle, technologique ou générale motivés pour obtenir un CAP;
- des jeunes ayant déjà un diplôme (et qui ne passeront pas d'épreuves générales);
- des élèves de 3ème, qui ont un projet professionnel solide et un bon niveau scolaire.
Le CAP en 2 ans sera proposé aux élèves de 3ème pour acquérir un savoir-faire professionnel et des savoir-être solides.
Le CAP en 3 ans sera proposé aux élèves qui ont des besoins particuliers (Segpa ou Ulis). Après avoir obtenu le diplôme, il est possible d'aller en 1ère professionnelle de bac. pro. pour poursuivre la formation.
Enfin, un test de positionnement sera mis en place dès la rentrée scolaire pour identifier les besoins en mathématiques et en français des élèves.

 Dans la perspective de la rentrée 2019, les programmes des CAP vont être revus pour favoriser l'insertion sociale et professionnelle comme la formation du citoyen. Cela passe par :
- une adaptation des référentiels professionnels dans le cadre des Commissions professionnelles consultatives pour répondre aux mutations technologiques et organisationnelles des métiers.
- une rénovation des enseignements généraux afin de les contextualiser et de les articuler avec les enseignements professionnels pour «donner du sens» aux apprentissages.
- une attention renforcée aux savoir-être, essentiels pour l'insertion professionnelle : transmission des codes culturels et sociaux (capacité à se présenter, s'exprimer, à collaborer et à développer un jugement critique) et de la posture professionnelle (santé, sécurité, prévention des risques, ergonomie, gestes, postures professionnelles; cadre juridique et règlementaire du contrat de travail, etc.). Dernière session de l'examen du CAP actuel 2020. Première session de l'examen du CAP des Métiers 2021. Informations sur le CAP métiers de la coiffure

Le Bac Pro

 À compter de la rentrée 2019, les cursus sont repensés pour offrir des parcours plus innovants :
- co-intervention pour donner du sens aux apprentissages.
- consolidation et accompagnement pour répondre aux besoins de chaque élève.
- spécialisation progressive pour sécuriser le choix des élèves.
  A partir de 2020, il existera une famille de "Métiers de la Beauté" dont la Coiffure fera partie. Car, dans chacune des familles de métiers, il existera plusieurs spécialités de Bac Pro qui regroupent des compétences communes. La famille de métiers ne concerne que la classe de 2de car en 1ère il faudra choisir et suivre la spécialité du bac choisie en fin de 2de. La préparation du baccalauréat professionnel dure trois ans, de la seconde professionnelle à la terminale professionnelle. Les enseignements sont basés sur la maîtrise de techniques professionnelles. Les élèves font des travaux pratiques en atelier ou en classe et plusieurs mois de stages en entreprise. Cette expérience professionnelle permet d'être opérationnel sur le marché du travail. La formation comprend également des enseignements généraux. Les élèves suivent des cours de français, histoire-géographie et d'éducation morale et civique (EMC), mathématiques, langue vivante, éducation physique et sportive, éducation artistique et selon les spécialités, un enseignement de sciences physiques et chimiques ou une deuxième langue vivante.
Informations sur le Bac Pro. métiers de la coiffure

Le Parcours de l'élève en Bac Pro

 En fin de troisième, les élèves choisissent une famille de métiers qui regroupe des compétences professionnelles communes à des spécialités de baccalauréat.
En Seconde Pro. : Au cours de l'année de seconde, l'élève acquiert les compétences professionnelles et passe 4 à 6 semaines en entreprise. A la fin de la seconde, il choisit sa spécialité en vue de son passage en première.
En Première Pro. :
- L'élève approfondit ses compétences professionnelles.
- Son temps de formation en milieu professionnel s'accroît de 6 à 8 semaines.
- Il débute la préparation d'un chef-d'œuvre en vue du baccalauréat.
Ce parcours est traduit par de nouvelles pratiques pédagogiques :
- la co-intervention des professeurs d'enseignement général et d'enseignement professionnel est renforcée. L'objectif est de donner plus de sens aux enseignements généraux.
- le chef d'oeuvre, tout au long de son parcours au lycée professionnel, le lycéen prépare individuelement ou collectivement un « chef d'oeuvre », qu'il présente à la fin de l'année de terminale devant un jury. chaque lycéen bénéficie d'un temps renforcé dédié à la consolidation, à l'accompagnement et à la préparation de son projet d'avenir.

Le Test de Positionnement

  Les tests de positionnement sont la première étape de l'accompagnement personnalisé qui permet aux lycéens de consolider leur maîtrise de l'expression écrite et orale, et leurs compétences mathématiques, essentielles tant dans la vie personnelle ou professionnelle que pour la poursuite de leurs études. Ces tests sont une aide aux enseignants pour mieux cibler et organiser cet accompagnement. À la rentrée, tous les élèves et apprentis de 2de pro (comme ceux de 2de générale et techno) passent un test de positionnement pour évaluer la maîtrise de la langue française et les mathématiques. Ce test vous permet de faire le point sur les acquis, les besoins et de bénéficier si besoin d'un renforcement des connaissances dans ces matières. Le test de positionnement n'est pas noté et est composé de deux séquences de 50 minutes :
- une séquence en français : étude de la langue, compréhension écrite et compréhension orale.
- une séquence en mathématiques : organisation et gestion des données, nombres et calculs, géométrie et calcul littéral. Infographie « Le test de positionnement »

  À partir de la rentrée 2019, il y aura aussi des heures de consolidation d'acquis en français et mathématiques, d'orientation et d'accompagnement personnalisé pour répondre aux besoins particuliers de chaque élève.
Dans les enseignements professionnels, vous aurez :
- des séquences avec un professeur d'enseignement général (français ou maths-sciences) et d'enseignement professionnel qui donnent le cours en même temps pour donner plus de sens à la formation et rendre les enseignements encore plus concrets;
- des séquences consacrées (en 1ère et 2ème années pour le CAP et en 1ère et terminale pour le bac pro) à la réalisation d'un chef d'oeuvre, qui est un projet sur plusieurs disciplines et dans lequel il sera possible de développer de la créativité.

La Co-intervention

  La co-intervention c'est : 2 profs qui font cours ensemble, un prof d'enseignement général (français ou sciences) et un prof d'enseignement professionnel. Avec cette méthode, ces deux enseignements s'associent mieux au service de la formation professionnelle. Le principe, c'est que les deux professeurs créent ensemble un cours à partir d'une situation professionnelle et font le lien entre les compétences professionnelles à avoir dans cette situation et le programme du cours général. Le but est de rendre les enseignements généraux plus concrets en les associant aux compétences professionnelles des élèves. Tous les enseignements professionnels sont concernés. Pour les matières générales, il s'agit de :
- mathématiques + enseignement professionnel (en CAP)
- mathématiques-physique-chimie + enseignements professionnels (en bac professionnel)
- français + enseignements professionnels (en CAP et bac professionnel)

Un chef-d'œuvre préparé dès la rentrée 2019

  L'accentutation de la formation ira vers la pédagogie de projet avec le grand oral du « chef d'oeuvre » pour le lycée professionnel. En 1ère et deuxième année de CAP, les lycéens préparent individuellement ou en équipe un « chef d'œuvre » qui sera présenté à la fin devant un jury. C'est la mobilisation des compétences acquises au lycée et en milieu professionnel qui va permettre de réaliser ce « chef d'œuvre ». Des heures de « chef d'oeuvre » seront prévues dès la rentrée 2019 pour les CAP, et en 2020 pour le bac pro.

Offrir de l'apprentissage dans tous les lycées professionnels

Le développement de l'apprentissage porté par le Gouvernement passe par une meilleure articulation et une réversibilité des modalités de formation :
- le défi est en effet de faciliter le passage de la voie scolaire à l'apprentissage;
- en sens inverse, le passage de l'apprentissage vers la voie scolaire doit être sécurisé. Permettre que chaque lycée professionnel puisse accueillir des apprentis constitue la réponse à ce défi car cela permet à la fois d'offrir une diversité de parcours aux élèves et de sécuriser les transitions entre les deux modalités de formation.

Moderniser et simplifier l'évaluation

 Les modalités d'évaluation vont évoluer. Le contrôle en cours de formation sera rénové et simplifié. Des épreuves d'enseignement général et professionnel sont instaurées en fin de première. Les candidats ayant obtenu au moins la moyenne à ces épreuves anticipées se voient délivrer un diplôme intermédiaire qui valorise l'engagement et le travail des lycéens. La présentation du chef-d'œuvre fera l'objet d'une épreuve en terminale. Pour tous les diplômes professionnels, les candidats ajournés à l'examen peuvent se voir délivrer, selon le modèle déjà œuvre pour les adultes en formation continue, des attestations de blocs de compétences pour les épreuves auxquelles ils ont obtenu au moins la moyenne. Ces attestations favorisent le retour en formation à n'importe quel moment de la carrière professionnelle. Le CCF (Contrôle en cours de formation) est réorganisé : les évaluations certificatives ne commencent désormais qu'en classe de première, il n'y a plus de CCF en seconde professionnelle.

 Liens et Textes de références

Quand je passe le bac > Nouveau Lycée Professionnel

Dossier de présentation « Transformer le lycée professionnel : former les talents aux métiers de demain »

Infographie : les nouveaux horaires en voie professionnelle

Fiche « Grille horaire élève en CAP »

Guides pédagogique d'accompagnement « La consolidation des acquis et l'accompagnement personnalisé »

Guide pédagogique d'accompagnement « La co-intervention »

Guide pédagogique d'accompagnement « La réalisation du chef-d'œuvre »

CAP  : Arrêté du 21 novembre 2018 relatif à l'organisation et aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle (JO du 20-12-2018)

Baccalauréat professionnel : Arrêté du 21 novembre 2018 relatif aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au baccalauréat professionnel (JO du 20-12-2018)

CAP et baccalauréat professionnel : Horaires des enseignements généraux et professionnels obligatoires dans les formations sous statut scolaire (BO du 31-03-2019)

«« Retour

Commentaire(s) (0)


Vous devez vous connecter pour commenter !
Me connecter