News


La barbe est l'ornement de l'homme

barbe barbier style service

  Dans les temps anciens, la barbe est un attribut divin, de souveraineté, symbole de sagesse, de virilité, de courage, d'expérience.
  La barbe est devenue un des accessoires préférés des 20/45 ans. 40% des hommes en France sont barbus. La mode Hipster, la barbe de 3 jours ou 10 jours habillent le visage d'un nombre considérable de messieurs. Entière ou partielle, la barbe, le bouc, la moustache, le collier font partie des tendances masculines de tous niveaux sociaux et de tous les âges. L'homme affirme sa virilité, impose son style, démontre une image soignée en affichant son besoin de plaire et de prendre soin de lui. Un moment de détente et de bien-être assuré par des professionnels plutôt jeunes et passionnés.

Le service barbier

  Le service barbier attire une clientèle susceptible de profiter d'une prestation globale shampoing/coupe/coiffage/barbe. Sans compter, dans certains salons spécialisés l'extension de barbes, la coloration de barbes, les services liés à l'esthétique avec épilation du nez, des oreilles, des sourcils, des mains, du bas de nuque. Mais le savoir-faire ne s'improvise pas. La clientèle masculine attend un travail de qualité et une hygiène irréprochable avec des professionnels formés aux techniques masculines.
  Il ne s'agit pas de placer un corner avec junior au fond du salon. L'espace homme doit être rapidement identifiable, ni trop vintage, ni clinique !! L'homme ne doit pas se demander où il met les pieds. La clientèle masculine est souvent fidèle. Il est nécessaire de proposer du concret, de la simplicité, du confort. Le coiffeur doit connaître parfaitement les produits et les outils qu'il utilise. Il y a un rôle éducatif à jouer pour expliquer le rôle et l'utilisation de chaque produits. Beaucoup d'hommes achètent des produits de styling mais plus seulement ! Shampoings, soins et baumes à barbe font partie du lot. Plus d'un homme sur deux achète ses produits seul. L'essor de ce marché masculin a donné des idées à de très nombreux professionnels. Dans beaucoup de villes se sont développés des salons spécialisés de plusieurs types : soit il s'agit de salons plutôt moyen/haut de gamme appliquant des tarifs qui peuvent être élevés, soit il s'agit de salons exclusivement masculins aux tarifs particulièrement attractifs (8 à 15 euros). Rester à l'écoute des nouvelles attentes des clients, proposer des techniques adaptées, fidéliser ces messieurs, valoriser son travail et son espace de travail sont des gages de succès pour cette clientèle.

Adaptabilité

  Vous avez décidé de surfer sur la tendance et de vous laisser pousser la barbe ? Le conseil d'un professionnel sera le bienvenu afin d'adapter le style de barbe à votre personnalité, votre morphologie, votre implantation.

  Quelques styles décryptés pour un :
Visage Carré : ce type de visage fort doit être atténué pour affiner les traits avec une barbe courte (max de 10 jours) et des joues dégagées, ou une moustache, en évitant la barbe longue.
Visage Rond : ce type de visage doux doit être corrigé par l'apport d'une barbe d'un certaine longueur pour allonger le visage. Eviter la barbe épaisse sur les joues. Donner de la longueur sous le menton avec un dégradé croissant.
Visage Long : ce type de visage sera corrigé par une barbe épaisse au niveau des joues et en évitant la longueur sous le menton. Penser à une moustache un peu épaisse ou un collier.
La Barbe de 3 jours : est une barbe courte, élégante, faussement négligée. Il est indispensable de l'entretenir afin de dessiner des contours réguliers mais un style à éviter en cas de barbe clairsemée.
La Barbe de 10 jours : est la barbe préférée des femmes ! (étude de l'Université de New South Walas au Royaume Uni). Look viril, masculin, cette barbe donne un côté mature, rassurant, protecteur. Cette barbe est idéale pour une barbe clairsemée. Bon compromis entre la barbe de 3 jours et la barbe longue.
La Barbe longue ou complète : est destinée aux hommes ayant une barbe naturellement fournie mais demande de l'entretien. Obtenue après plusieurs semaines, elle doit être portée avec un look vestimentaire adapté. Que vous soyez Hipster ou plutôt Bûcheron, évitez de négliger son entretien.
Le Bouc : fait partie des "barbes" partielles puisqu'elle ne fait qu'entourer la bouche. A la mode dans les années 2000, ce style convient bien aux visages ronds car il est possible de laisser une certaine longueur sous le menton.
Le Collier : entoure le visage, est généralement de faible épaisseur, les joues sont rasées.
La Mouche : ou le Timbre se situe en dessous de la lèvre inférieure. Il forme une ligne verticale au centre du menton.
La Barbiche : est généralement une barbe courte située au menton. Le  reste de la barbe est rasée y compris la moustache.
La Balbo : est une moustache + une bariche qui se prolonge (en collier) sur/sous la machoire. Sa forme est triangulière en donnant l'impression d'une ancre sur le visage.
La Van Dyke : est une barbe de 10 jours avec un bouc plus long sur les côtés des joues et une moustache assez épaisse.

Voir en dessins »»

Anatomie

  La pousse du poil de la barbe apparaît progressivement à partir de la puberté comme tous les autres poils du corps. S'agissant d'un caractère sexuel secondaire, elle dépend de la génétique et du taux de testostérone que produit naturellement le corps. Il existe de très grandes variations de pilosités en fonction du groupe ethnique de l'homme. Les Asiatiques par exemple, étant moins pourvus que les populations Latines.
  La structure du poil change sous l'action hormonale. Le poil fonce, s'épaissit. La vitesse de pousse et la densité sont très variables d'un individu à l'autre. Certains hommes doivent patienter des années avant d'obtenir une barbe fournie, d'autres n'y parviennent jamais ! Le rasage, la tonte du poil ne modifie pas ces paramètres. Plus dure au toucher, la barbe est moins flexible. Cela provient de la coupe en elle-même car le poil est coupé en biseau et le rend plus piquant. Cela ne change rien à la variation d'épaisseur.
  Le poil, qu'il s'agisse des cheveux ou des autres poils du corps, est produit par le follicule pileux situé dans la peau. C'est cette partie vivante du poil qui produit par kératinisation la tige. La partie externe de la tige est biologiquement morte. C'est celle-ci qui est sectionnée. Couper ou raser ne changera rien à sa constitution. La partie interne n'est pas touchée par la coupe, le rasage. Par contre le fait de couper le poil au ras de la peau rend la repousse plus rapidement visible que si le poil est arraché. Le nombre et la vitesse de croissance ne sont pas modifiés.

  La pilosité suivant un cycle de croissance déterminé, le rasage ou la coupe du poil ne modifie en rien ce cycle. Différentes études cliniques réalisées depuis 1920 contestent toute incidence du rasage ou de la repousse du poil. Pour modifier la structure pileuse, il faut que la racine soit touchée par une action hormonale, par des médicaments, par certains modes d'épilation comme la lumière pulsée ou par un laser.

 

«« Retour

Commentaire(s) (0)


Vous devez vous connecter pour commenter !
Me connecter