News


L'entretien d'embauche

entretien embauche travail

  Un entretien d'embauche est souvent un moment qui génère du stress. Cet entretien a pour but de vérifier, pour l'employeur, ce en quoi les compétences, la motivation et la personnalité du ou de la futur(e) employé(e) correspondent bien au poste à pourvoir. Pour le salarié, il peut s'agir de se présenter sous son meilleur jour afin de décrocher un emploi, mais aussi de vérifier que l'entreprise dans laquelle on postule corresponde bien à ses attentes. Le futur employeur décortiquera le CV de la personne qui se présente. Ainsi, cette dernière doit connaître parfaitement son CV afin de pouvoir éclaircir différents points et questions qui lui seront posées.

  Cette phase préparatrice à l'embauche se situe avant la signature d'un contrat de travail. On peut citer quelques qualités généralement demandées par les employeurs : capacités au poste, attitude, propreté, maîtrise de soi, écoute, faculté d'adaptation, motivation, communication... Pour aider les candidats, nous vous proposons un guide de survie ! Dans un premier temps, c'est l'employeur qui doit se présenter ensuite vient le tour du candidat.

  1. La ponctualité : totalement indispensable ! Aucun retard au rendez-vous d'entretien d'embauche n'est possible quelque soit la raison. L'employeur pourra penser que vous ne savez pas gérer votre temps, vos transports, votre organisation, voire même que l'emploi proposé ne vous intéresse qu'à moitié !

  2. Les documents : le candidat doit arriver avec son CV et sa lettre de motivation même si l'employeur en dispose déjà. Le CV est une pièce maîtresse de l'entretien, le candidat doit pouvoir répondre à toutes les questions possibles qui émergent du CV. L'employeur doit pouvoir comprendre parfaitement le parcours professionnel du candidat. Si tel n'est pas le cas, il peut se demander si certains points n'ont pas été inventés !

  3. Le look : il est nécessaire de faire bonne impression mais pas seulement ! Le candidat doit se sentir à l'aise dans ses vêtements car cette phase d'entretien est génératrice de stress. Il est conseillé de porter des couleurs plutôt neutres, d'être coiffé et d'être propre.

  4. Le téléphone portable : il doit être éteint. Pas de mise en fonction vibreur ou silencieux. Bien évidemment, il ne faut répondre à aucun message ou appel pendant l'entretien. Cela constituerait une faute impardonnable !

  5. L'entreprise : il est fortement conseillé au candidat de se renseigner le mieux possible sur l'entreprise visée. Autant d'un point de vue géographique que son type de clientèle, ses horaires, son mode de fonctionnement, son appartenance ou pas à un groupe... La lecture de l'annonce ne suffit pas. Le candidat doit impérativement se documenter. Il doit connaître le nom de la personne qui va le/la recevoir.

  6. Les questions : le candidat devra anticiper, préparer les questions les plus communes qui seront posées par l'employeur : vos qualités, vos défauts, parlez-moi de vous, pourquoi ce poste vous intéresse, que pouvez-vous apporter à l'entreprise, connaissez vous la culture de l'entreprise....

  7. L'enthousiasme : vous devez montrer un certain enthousiasme vis-à-vis du poste à pourvoir même s'il ne correspond pas à 100% à votre désir d'évolution professionnel. L'employeur cherche quelqu'un de motivé, qui va s'impliquer dans l'entreprise et qui y restera pendant un certain temps. Regarder l'employeur dans les yeux, pas de regard fuyant. Ne jamais parler en négatif de son précédent emploi. La politesse et la meilleure façon de s'exprimer sont indispensables.

  8. Le temps de travail, le salaire : il est possible de discuter du temps de travail attendu par l'employeur mais attention ! Si ce dernier sent que vous risquez de ne pas respecter les horaires ou que vous n'êtes pas capable de rester 5 minutes de plus, cela pourrait être un problème. Lors de l'entretien, la discussion peut évoquer le salaire attendu ou/et proposé. Mais ce n'est pas du tout le moment de demander quels peuvent être les autres avantages offerts ou non par l'entreprise comme des congés ou des jours de RTT !

  9. La fin de l'entretien : poser des questions au recruteur. Cela lui montera que vous vous intéressez au poste, à l'entreprise

  10. Le suivi : le candidat doit assurer un suivi de son entretien. Qu'il positif ou négatif l'entretien doit se conclure de manière claire pour le candidat.

Nous souhaitons que ce guide de survie vous ai aidé dans votre parcours professionnel. Bonne recherche à toutes et à tous.

«« Retour

Commentaire(s) (0)


Vous devez vous connecter pour commenter !
Me connecter